La Commission suisse pour l’UNESCO exige une politique de la petite enfance

4 mars 2019

« Toutes les filles et tous les garçons doivent pouvoir bénéficier d’une éducation et d’un accueil de qualité durant la petite enfance (EAJE). » La Commission suisse pour l’ONU a souscrit à cet objectif de durabilité inscrit à l’Agenda 2030 du développement durable, au chapitre Éducation. Sa toute récente publication, destinée aux organes de décision politique et aux organisations de la société civile, se veut un moteur de cette démarche. La brochure donne une vue d’ensemble de la situation en matière d’EAJE en Suisse, explique pourquoi cette thématique doit désormais figurer à l’agenda politique, esquisse les principaux domaines d’action et définit les responsables politiques.


Les organes de décision politiques de tous les niveaux de l’État fédéral doivent se sentir interpellés par la thématique de l’éducation et d’accueil de qualité durant la petite enfance. (Photo: Keystone)
Les organes de décision politiques de tous les niveaux de l’État fédéral doivent se sentir interpellés par la thématique de l’éducation et d’accueil de qualité durant la petite enfance. (Photo: Keystone)

La publication « Instaurer une politique de la petite enfance. Un investissement pour l’avenir » a été développée par un groupe stratégique composé de représentantes et de représentants de tous les niveaux politiques ainsi que de la société civile, en provenance de toutes les régions du pays. Sa finalisation est due à une équipe de spécialistes d’INFRAS. La publication se concentre sur les quatre domaines d’encouragement principaux de la petite enfance. Les activités EAJE recouvrant une palette d’activités très vaste, qui relèvent de plusieurs domaines politiques, il importe de renforcer la coordination et les interactions tant horizontales que verticales. La matérialisation des offres, qui s’étendent du suivi de la grossesse à l’entrée en classe enfantine, doit être de nature à interpeller et à faire agir tous les groupes de population. La qualité des offres est un aspect primordial, tout comme la garantie de leur financement. Souhaitez-vous en savoir davantage ? Téléchargez le document sur le site de la Commission suisse pour l’UNESCO (PDF) ou commandez la version imprimée.

Instaurer une politique de la petite enfance, un investissement pour l’avenir


Mandant-e

Schweizerische UNESCO-Kommission

Contact

Susanne Stern Cheffe de section, associée
susanne.stern@infras.ch

Newsletter

Nous vous tiendrons au courant – trois fois par année, brièvement (seulement en allemand).