La gestion de l’énergie dans les entreprises, un potentiel à exploiter

25 avril 2018

Les quelque 10'000 entreprises implantées en Suisse comptent parmi les principaux consommateurs d’énergie du pays, utilisant 0,5 GWh de courant et plus de 5 GWh d’énergie thermique. Pour la plupart d’entre elles, l’efficacité énergétique n’est pas un axe stratégique. La gestion de l’énergie se résume bien souvent à l’analyse de la consommation d’énergie et au calcul du coût et des économies réalisées par les mesures destinées à accroître l’efficacité énergétique. En termes d’investissement, l’impact de la gestion de l’énergie est faible. Généralement, les personnes en charge du dossier de la gestion de l’énergie ne disposent pas des ressources nécessaires pour contrôler si les projets mis en œuvre ont effectivement permis de réaliser les économies d’énergie escomptées. Comment la politique énergétique et climatique peut-elle, dans un tel contexte, contribuer à ce que le dossier de l’efficacité énergétique soit pris en main au niveau de la direction ? Tout d’abord, en inscrivant dans les conventions d’objectifs des progrès plus soutenus en matière d’efficacité énergétique, contrepartie impérative de l’exonération de la taxe sur CO2 ; ensuite, en prenant des mesures d’accompagnement au niveau de l’information, de la formation et de la formation continue ainsi que par des conseils spécialisés, qui contribuent à préciser le profil de la gestion énergétique des entreprises et à le doter d’argumentaires et d’outils plus performants ; enfin, en poursuivant un discours objectif et déterminé sur l’augmentation des taxes sur l’énergie et sur des prescriptions supplémentaires, par exemple en exigeant des grands consommateurs qu’ils se soumettent à un audit énergétique.


Lorsqu’une entreprise fait de l’efficacité énergétique l’un de ses axes stratégiques, elle dispose généralement d’une gestion performante de l’énergie et investit dans des mesures destinées à accroître son efficacité énergétique. (Photo : Keystone)
Lorsqu’une entreprise fait de l’efficacité énergétique l’un de ses axes stratégiques, elle dispose généralement d’une gestion performante de l’énergie et investit dans des mesures destinées à accroître son efficacité énergétique. (Photo : Keystone)

Quels sont le rôle, la portée et le moteur de la gestion de l’énergie dans les entreprises à forte consommation d’énergie ? Quels sont les processus de décision en amont des investissements destinés à accroître l’efficacité énergétique ? Quelles sont les impacts de la gestion de l’énergie sur ces processus décisionnels ? Telles sont les questions qu’INFRAS, l’Université de Neuchâtel et Impact Energy ont analysées ensemble dans le cadre du Programme national de recherche PNR 71. Cette communauté de travail a mené une enquête auprès de plus de 300 entreprises grandes consommatrices d’énergie avant de consolider les résultats par des entretiens exploratoires menés dans 26 entreprises et des études de cas dans cinq entreprises. Souhaitez-vous en savoir davantage ? Nous vous invitons à consulter le site de ce projet du PNR 71 ou à télécharger la synthèse et le rapport intégral (en anglais).

Management as a Key Driver of Energy Performance


Mandant-e

Schweiz. Nationalfonds

Téléchargement


Contact

Rolf Iten Membre de la direction, associé
rolf.iten@infras.ch

Newsletter

Nous vous tiendrons au courant – trois fois par année, brièvement (seulement en allemand).